MALADIE DE PARKINSON

DE QUOI S’AGIT-IL ?

La maladie de Parkinson est une affection chronique neuro-dégénérative du système nerveux central et évolue lentement. En France, elle touche environ 100 000 personnes avec 8 000 nouveaux cas chaque année*. Plus particulièrement présente chez les personnes âgées de plus de 60 ans, le pic est autour de 70 ans. Elle se déclare 5 à 10 ans après l’apparition des premiers symptômes. Sans causes précises connues à ce jour, la recherche étudie l’interaction possible entre gènes et environnement.

 

QUELS SONT LES SIGNES DE LA MALADIE ?

Trois manifestations principales : des mouvements lents et saccadés, une raideur musculaire et le tremblement au repos pour la majorité des personnes. A noter qu’un malade sur quatre ne tremble pas. D’autres troubles peuvent survenir comme des difficultés de déglutition, fluctuations motrices, dépression, troubles cognitifs. A terme, la personne peut devenir dépendante et nécessiter une aide à domicile ou un accueil dans un établissement spécialisé.

EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS ?

Les traitements médicamenteux apportent une nette amélioration des symptômes (parfois dès le début de la prise) mais ne permettent pas la guérison. D’autres traitements participent à l’amélioration de la vie quotidienne et ralentissent la progression de la maladie : hygiène de vie, kinésithérapie, psychothérapie…

Les médecins évaluent le meilleur risque/bénéfice d’un traitement avant de le prescrire, l’important étant de retarder le plus possible la survenue des complications motrices.

Les médicaments doivent être pris très régulièrement pour être efficaces et ont parfois des effets secondaires non négligeables (nausées, hypotension, arythmie cardiaque, hallucinations…).

L’ALLONGEMENT DE LA DURÉE DE VIE
LA DÉNUTRITION